Propriétés de la Baie de Maqui : Antioxydant, anti inflammatoire, anti cancérigène et autres bienfaits

En introduction voici quelques concepts pour bien comprendre les propriétés du Maqui.

Anthocyanes ou anthocyanidines

Ce sont des pigments naturels qui se trouvent sur les cellules végétales (feuilles, fruits, pétales). La couleur des feuilles qui tombent de l'arbre en automne, la couleur rouge de la fraise, et bien sûr la magnifique couleur pourpre de notre baie de maqui vient de la présence de ces Anthocyanes. Outre la beauté des couleurs, les Anthocyanes, de par leur structure chimique, agissent en tant qu’agents anti-oxydants comme le prouvent de nombreuses études réalisées en laboratoire. Si on transporte cette activité antioxydante révélée "in vitro", on peut donc aisément penser que ces Anthocyanes joueraient un rôle bénéfique sur notre santé.

Antioxydant

Un anti-oxydant est une molécule capable de retarder ou prévenir l'oxydation d'autres molécules. L'oxydation est une réaction chimique de transfert d'électrons d'une substance vers un agent oxydant. Les réactions d'oxydation peuvent produire les radicaux libres qui commencent des réactions en chaine qui détériorent les cellules.

Le Maqui 

Aristotelia chilensis ou Maqui appartient à la famille des Éléocarpacées. Cette espèce autochtone des forêts subantarctiques du Chili et de l'Argentine grandit principalement entre forêt et cours d'eau. Elle aime les sols humides, les cassures, et les flancs de montagnes. On peut trouver du maqui jusqu'à 2500m d'altitude. L’Aristotelia chilensis est un arbuste de 4 à 5m de hauteur, au tronc divisé en multiples branches fines et flexibles. C'est une plante dioïque qui, selon sa distribution, fleurit entre les mois d'Octobre et Décembre. Son fruit est une baie ronde et charnue de couleur violet obscure, d'environ 5mm de diamètre, et avec trois locules à l'intérieur, ces derniers contenant deux graines.

Le maqui est un "superfruit" connu pour être la baie au pouvoir anti-oxydant le plus élevé au monde. De par sa composition riche en vitamines et son pouvoir anti-oxydant, il est scruté par les chercheurs qui s'intéressent à ses propriétés et ses bénéfices sur la santé.


Activité antioxydante

L'énorme part grandissante des maladies non transmissibles (MNT) en relation avec l'alimentation a fait augmenter le nombre d'études menées pour comprendre la relation entre la santé et la nourriture consommée. De nombreuses études épidermiques ont par ailleurs démontrées une plus faible incidence de ces maladies chroniques lorsque l'alimentation contient une forte consommation de fruits et légumes. En voici quelques-unes toutes passionnantes :

  • Ness A, Powles JW : Fruit & Vegetables and Cardivascular disease : A review
  • Prior RL : Fruit & Vegetables in the Prevention of cellular oxydative damage
  • Law MR, Morris JK : By How Much does Fruit & Vegetable consuption reduce the risk of ischaemic heart disease ?
  • Hung HC, Joshipura KJ, Jiang R, Hu FB, Hunter D, Smith Warns SA : Fruit & Vegetable intake and risk of major chronic disease

Ces études montrent donc que les fruits et des légumes, outre leur importance nutritionnelle, ont un effet protecteur sur la santé exprimé par la diminution des risques de souffrir de pathologies chroniques. 

Cet effet protecteur des aliments végétaux est attribué à plusieurs nutriments et produits phytochimiques avec une activité antioxydante. Pourtant il n'y a pas vraiment d'études unanimes sur les humains qui ont démontré que consommer des nutriments "anti-oxydants" auraient un effet préventif sur des maladies chroniques. En gros sur le papier (ou dans l'éprouvette) Oui, mais sur l'humain, c'est plus compliqué.

Tout prêterai à croire que les bénéfices d'un régime de fruits et légumes sur la santé sont dus à l'action conjointe et synergique entre nutriments (Vitamine E, Vitamine C.…) et composés bioactifs ayant une action antioxydante (Par exemple les Polyphénol) comme le montrent les études:

  • Hai Lui R : Health Benefits of Fruits and Vegetables are from additive and synergistic combinations of phytochemicals
  • Halvorsen BL, Holte K,  Myhrstad MCW : A systematic screening of total antyoxydant in dietary plants
  • Stalh W, Van Den BH, Arthur JI, Bast A, Dainty J, Fauks RM : Bioavailability and Metabolism

Mettre en avant la capacité anti-oxydante des aliments se conçoit avec la notion de stress oxydatif. Mais qu'est-ce que le stress oxydatif au juste ?

C'est un processus biologique qui se produit quand la vitesse de formation des radicaux libres est supérieure à l'activité des systèmes protecteurs. Le stress oxydatif est un facteur étiologique des maladies chroniques non transmissibles.

Il existe plusieurs méthodes pour estimer la capacité antioxydante d'un aliment. 

Dans leurs étude, Araya, Clavijo, & Herrera, 2006 ont utilisé la méthode FRAP pour mesurer la capacité anti oxydante de diverses fruits et légumes consommés par la population chilienne. Notez que la biosynthèse des composés bioactifs dépend de la variété du fruit ou légumes, du type de sol, de la température ou du type de fertilisant utilisé.

Par cette étude, les auteurs ont voulu souligner la différence de pouvoir anti oxydant entre les aliments, et par conséquent la différence d’effets protecteurs contre les MNT entre les aliments. En effet, si on entend toujours "manger des fruits et des légumes", on ne classe par les fruits et légumes selon les bienfaits qu'ils apportent. Certains s'éloigne de la pyramide alimentaire classique pour s'orienter vers une pyramide alimentaire antioxydante, afin de privilégier les fruits ou légumes au fort pouvoir anti-oxydant, tant la relation entre consommation de nutriments et composés bioactifs avec les MNT semble évidente. Cette étude montre que les aliments à la couleur rouge proche du vin rouge sont ceux qui ont la plus grande capacité anti oxydante. Dans cette étude, on voit que le maqui sort totalement du lot avec un score de 12 milimole Fe/100g.

Fruits et Légumes du Quotidien & Capacité antioxydante

De Nombreuses études ont été faites sur les fruits et légumes pour déterminer leur pouvoir anti-oxydant. L’l'USDA (Département de l'Agriculture des États-Unis) offrait même à une époque, une base de données d’une centaine de fruits classé selon leur pouvoir anti-oxydant. Le Maqui surprend toujours par sa valeur ORAC capacité d'absorption des radicaux libres oxygénés) et sa valeur antioxydante totale, pour figurer toujours au top de ces classements


Activité anti cancérigène

Il existe des évidences épidémiologiques, expérimentales et cliniques qui soutiennent l'utilité des inhibiteurs sélectifs de la COX 2 (enzyme cyclo-oxygénase 2) dans la prévention et le traitement de nombreuses tumeurs.

Juan Ojeda, chercheur chilien a étudié l'effet du jus de maqui sur l’expression de la cyclooxygénase (COX 2) et il s'est aperçu en gros, que le jus de l'Aristotelia chilensis réduisait l'expression des protéines de COX 2 ce qui soulignerait une éventuelle activité anti-inflammatoire et anti cancérigène du maqui, sans doute grâce à sa concentration en Anthocyanes qui pourraient inhiber l'enzyme.

Malheureusement cette étude dépasse totalement mes compétences, c’est pourquoi je vous invite à la lire ici.


Activité anti inflammatoire

L’objectif de cette étude était de caractériser les anthocyanines et les pro anthocyanidines, les composés phénoliques totaux et la capacité antioxydante du maqui, et surtout d’évaluer, in vitro, la capacité de leurs extraits phénoliques à réduire l’adipogenèse et l’accumulation de lipides dans les adipocytes 3T3-L1.  

Résultats :

Cette étude a révélé une fois de plus l’incroyable capacité antioxydante du maqui, mesurée en tant que capacité de piégeage des radicaux oxygénés et exprimée en équivalents Trolox.

Les composés phytochimiques du maqui limitent l'adipogenèse et les voies inflammatoires in vitro, ce qui justifie des études in vivo supplémentaires.

Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/23654232

Une autre étude mené par Carlos L Cespedes-Acuñan indique que les composés phénoliques (anthocyanes, flavonoïdes et acides organiques) contenu dans le maqui peuvent constituer une approche thérapeutique potentielle pour les troubles associés à l’inflammation et pourraient donc être utilisés comme agents antagonistes pour améliorer les effets du stress oxydatif.


Protection contre le diabète

Dans cette étude, les auteurs ont utilisé un modèle murin de diabète de type 2, qui reproduit dans les grandes lignes les caractéristiques de la maladie humaine, et un certains nombres de modèles cellulaires pour étudier les effets antidiabétiques de l'ANC, une formulation standardisée riche en Anthocyanine extraite de la baie de maqui. Les auteurs ont aussi isolé un anthocyane du maqui, la delphinidine 3-sambubioside-5-glucoside (D3S5G) pour étudier ses propriétés antidiabétiques.

Résultats :

Les résultats des tests fait sur des souris sont saisissants : l'administration orale d'ANC améliore la glycémie à jeun (taux de sucre dans le sang) et la tolérance au glucose chez les souris obèses recevant un régime alimentaire riche en graisse. Dans les cellules hépatiques et musculaires, l'ANC a diminué la production de glucose (hyperglycémie) et amélioré les niveaux de glucose dans le sang et le métabolisme du glucose.

Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4535716/


Activité antiathérogène

Depuis longtemps des chercheurs ont montré la relation très forte entre le potentiel antioxydant et la présence de phénols, en étudiant différentes baies, dont la baie de maqui, qui nous l’avons déjà vu par ailleurs est extrêmement riche en phénols.

L'athérogenèse est le processus de formation des athéromes, des dépôts de lipoprotéines de basse densité (LDL en anglais pour Low Density Lipoprotein) sur les parois des artères.

Ce processus peut se transformer en artériosclérose, maladie dite dysimmunitaire, une sorte de calcification des artères, avec une perte de l'élasticité artériel et un rétrécissement des vaisseaux qui empêchent le sang de circuler normalement.

La modification oxydante des particules de lipoprotéines de basse densité (LDL) est un événement clé dans le développement de l'athérosclérose. Les LDL oxydées induisent un stress oxydatif et modifient l'expression des gènes dans les cellules endothéliales.

Les résultats d’une étude mené notamment par Soledad Miranda-Rottmann de l’université de Montréal  montre que les phénols, grâce à leur capacité antioxydante protègent la lipoprotéine de basse densité (LDL) de l'oxydation, et les cellules endothéliales de l'homme contre le stress oxydatif, enlevant ou en tout cas diminuant ainsi la formation de cette artériosclérose.

Plus d’infos sur cette étude ici


Activité cardioprotectrice

Les baies de maqui ont montré dans des études des capacités cardio protectrices et nutraceutiques.

Voici une de ces études en particulier :

https://www.researchgate.net/publication/223541416_Antioxidant_and_cardioprotective_activities_of_phenolic_extracts_from_fruits_of_Chilean_blackberry_Aristotelia_chilensis_Elaeocarpaceae_Maqui

En effet dans cette étude in vivo, les chercheurs ont montré que le méthanol (MeOH) extrait du maqui avait un effet anti-oxydant et des effets cardio protecteurs sur l'ischémie / reperfusion aiguë. Cet extrait de maqui protégeait les animaux testés contre les dommages cardiaques par l'incidence des dysrythmies de reperfusion et l'absence de récupération du rythme sinusal.

Cet extrait de maqui a pu prévenir ces événements néfastes dans le cœur des animaux en diminuant l'oxydation des lipides et en réduisant la concentration de substances réactives à l'acide thiobarbiturique (TBARS), un indice de peroxydation lipidique.

Une fois de plus les activités antioxydantes de l'extrait de MeOH étaient fortement corrélées à la teneur totale en polyphénol.

Les résultats de cette étude montrent que la consommation de Maqui, source d'antioxydants, pourrait avoir un effet cardioprotecteur.


Protection sur les yeux

Le syndrome des yeux secs (xérophtalmie), est provoqué par une mauvaise qualité de liquide lacrymal. Cette maladie augmente les risques d'infections oculaires.

Des études ont montré que le maqui, grâce notamment à sa forte concentration en anthocyanines (delphinidines) jouait un rôle de protecteur dans le syndrome de sécheresse oculaire, notamment en restaurant la sécrétion de larmes.

Voici le lien vers une de ces études menées par des spécialistes de l’ophtalmologie au Japon :


Activité neuroprotectrice

Un groupe de chercheurs de l’université de Conception au Chili a montré que le baie de maqui pouvait avoir un rôle préventif dans le développement de la maladie Alzheimer, qui touche plus de 3 millions de personnes en France et près de 40 millions de personnes dans le monde.

Selon le docteur Fuentelaba, Les polyphénols contenus en grande quantité dans le maqui ont un effet direct sur la pathologie de la maladie et sur comment les protéines engendre la maladie. Les polyphénols contenus dans le maqui aurait la capacité à modifier l’activité toxique de la maladie. Son étude et les résultats suggérant que le maqui pourrait être un bon complément nutraceutique à la thérapie classique ont eu un fort impact international.  Publiés dans le Journal of Alzheimer's Disease, ils pourraient ouvrir un nouveau chemin vers la découverte de nouvelles thérapies, pour une maladie qui pour l’instant n’a aucun traitement ou moyen de ralentir sa progression.

C’est assez complexe et je vous propose de découvrir cette étude incroyable ici, (elle est payante).

Sinon voici  un bel extrait de l’étude avec les résultats ici


Protection pulmonaire

De nombreuses maladies pulmonaires sont liées au stress oxydatif pulmonaire (déséquilibre entre agents oxydants et antioxydants au niveau du poumon) et à des procédés inflammatoires au niveau du poumon. Certes Beaucoup d'études sur des animaux ont montré l'impact positif des polyphénols sur les maladies pulmonaires, mais une étude va plus loin en essayant de montrer l’impact de l’ingestion d’un extrait de maqui (Aristotelia chilensis) riche en anthocyane, sur les concentrations en H 2 O 2 et en IL-6 dans les condensats de souffle expiré (CBE) de fumeurs asymptomatiques.

Résultats :

L'extrait de Maqui normalise les concentrations d' IL-6 et de H 2 O 2 dans le CBE chez les humains modérément fumeurs.  Plus précisément, la consommation d'un extrait alimentaire de maqui riche en polyphénols augmente les concentrations de CBE d'IL-6 et diminue celles de H 2 O 2 chez l'homme ayant une faible consommation de tabac.

De tels changements pourraient être bénéfiques pour le sujet, car ils pourraient améliorer leur résistance aux infections respiratoires tout en réduisant le stress oxydatif dans leurs poumons. 

Ces résultats suggèrent que les polyphénols alimentaires pourraient être considérés comme une alternative intéressante pour la gestion des troubles respiratoires par le régime alimentaire adapté.

Je vous conseille vivement de lire cette étude, qui est vraiment parlante car in vivo et faites sur des humains !

Source: https://nutritionj.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12937-015-0008-1

Pour en savoir plus sur les propriétés de la baie de maqui, contactez nous et surtout goûtez notre maqui en poudre !

Menu

Paramètres